Comtes de Champagne

Un cœur en armes

La légende de l’origine, « qui doit être lue », est devenue au 16ème siècle un récit merveilleux où la réalité présumée s’entremêle à l’imagination et à la poésie du conteur. Pour perdurer, elle ne nécessite aucune preuve mais au contraire un niveau d’émotion partagée, sans cesse renouvelée. En cela, la légende flamboyante de Thibaud IV le Chansonnier rejoint celle de la très sélective cuvée Comtes de Champagne de Taittinger.

Portrait de Thibaud IV

La légende Thibaud IV

Conquérant et poète

Dans un Comté de Champagne prospère et puissant, le Comte Thibaud IV, Roi de Navarre, va incarner à lui seul de 1222 à 1253, l’apogée du rayonnement politique, économique et artistique de cette famille de Champagne qui fut en son temps la seconde plus puissante famille de France après celle du Roi.

Roi lui-même, seigneur, poète, chansonnier, conquérant, Thibaud IV sera tout cela à la fois. Epris d’un amour aussi grand que courtois pour sa tante Blanche de Castille, mère du futur Saint-Louis, il doit partir en croisade en 1239. Il ramènera d’Orient deux trésors encore inconnus du monde chrétien : une rose de Damas et un plant d’un nouveau cépage, ancêtre du Chardonnay. L’écriture de la légende Taittinger débute ainsi…

Sceau de Thibaud IV
Thibaud IV le Chansonnier
La Rose de Provins

L’élaboration du Comtes de Champagne

La Côte DES BLANCS

Esprit, vivacité, finesse et élégance

Le Comtes de Champagne Blanc de Blancs puise sa force et son élégance d’un terroir d’exception, la Côte des Blancs.

Située au sud d’Epernay, ses côteaux dominent la plaine de la Champagne crayeuse. Plantée à 95 % de Chardonnays, ses raisins blancs donnent naissance à des champagnes toujours millésimés aux arômes légers et délicats, pleins d’esprit et de vivacité.

L’exigence Absolue

Un Chardonnay sublimé

C’est en hommage aux Comtes de Champagne et à Thibaud IV en particulier, dont le sceau marque tous ses flacons, que le Champagne Taittinger a créé en 1952 sa plus rare et plus précieuse cuvée, le Comtes de Champagne Blanc de Blancs.

Toujours millésimé, et produite en petite quantité, cette cuvée est assemblée uniquement à partir de raisins de Chardonnays issus des 5 villages de la Côte des Blancs classés Grands Crus ; Avize, Cramant, Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Oger, terroir d’excellence de ce plant en Champagne. Le célèbre journaliste Périco Legasse écrit dans un article pour le magazine Marianne : « La cuvée des Comtes de Champagne c’est le Montrachet de la Champagne ».

Dans le silence souterrain des crayères de Saint-Nicaise, seul peut s’entendre l’echo des pas des remueurs...

« Donnez-moi du Taittinger blanc de blancs… Il n’est pas très connu, mais c’est le meilleur champagne du monde. »
James Bond,
dans Casino Royale,
de Ian Fleming, paru en 1951
Comtes de Champagne

Cuvées mythiques

Les cuvées Comtes de Champagne Taittinger constituent la quintessence du style de la Maison. Blanc de Blancs ou parfois Rosé, dans les années d’exception, certains millésimes deviennent intemporels et entrent dans la légende de ce que la Champagne peut produire de plus exceptionnel. L’œuvre est véritablement accomplie lorsque le champagne ne fait plus seulement vibrer le palais au diapason des émotions rares, mais touche jusqu’à l’âme et marque la mémoire d’une vie…

Comtes de
Champagne
blanc
de blancs

Grands Crus

Expression la plus aboutie du style de la Maison Taittinger, le Comtes de Champagne Blanc de Blancs est composé exclusivement de Chardonnays issus des 5 villages de la Côte des Blancs classés « Grand Cru » : Avize, Chouilly, Cramant, Mesnil-sur-Oger et Oger.

Pour tirer le meilleur de chaque vigne, le travail y est manuel et respectueux de l’environnement. Il s’effectue au rythme de la nature. La vendange n’intervient qu’à belle maturité, avec un soin extrême à la cueillette puis au tri des grappes. Chaque terroir est pressuré séparément pour garder intacts les caractères de chacun, entre finesse, minéralité et puissance. Si la vendange s’avère d’une exceptionnelle qualité et digne d’être millésimée, alors l’année donnera naissance au Comtes de Champagne. Avec ces grands Chardonnays, fleurons du terroir champenois, il faut savoir patienter ; le Comtes de Champagne Blanc de Blancs Grands Crus repose ainsi près de 10 ans dans les crayères de Saint-Nicaise avant de voir le jour et ravir les palais.

Comtes de champagne Blanc de Blanc Taittinger

Comtes de
Champagne
blanc de
blancs
Grands Crus 2007

Un Comtes de Champagne Spectaculaire

La sortie d’un nouveau millésime de Comtes de Champagne est toujours un moment attendu. L’année 2007, placée sous le signe de l’exception , pouvait être considérée comme un challenge pour un Chef de Caves. Ce dernier s’est, dès lors, illustré par un travail sur la finesse de très haute tenue. Véritable mémoire du temps, la fraicheur de ce Comtes de Champagne laisse présager tout le potentiel de garde que l’on attend d’une telle cuvée.

Comtes de champagne Blanc de Blanc Grands cru 2007 Taittinger

Comtes de
Champagne
Rosé

Cette cuvée, toujours millésimée, n’est élaborée que dans les années d’exception, lorsque les critères qualitatifs les plus exigeants sont réunis.

La proportion de Chardonnays et de Pinots Noirs est variable selon les années. L’assemblage est exclusivement composé de Grands Crus. Les Chardonnays sont issus de la Côte des Blancs. Les Pinots Noirs proviennent de la Montagne de Reims et le vin rouge est produit à Bouzy. Cuvée la plus rare de la Maison, son style fruité, sa bouche soyeuse et caressante en font un luxe et un délice à ne déguster qu’à petites gorgées. Le légendaire Rudolph Noureev, disait : « quand je bois du Comtes de Champagne rosé, je ne danse plus, je vole… »

Comtes de champagne Rosé Taittinger

Comtes de
Champagne
Rosé 2007

Le temps, cépage magique

Le Comtes de Champagne Rosé puise sa noblesse dans le long vieillissement en caves dont il bénéficie. Durant toutes ces années, ce vin à la composition pure et exigeante, va affiner sa matière pour parvenir à un équilibre soyeux et savoureux, jusqu’à ce qu’il devienne totalement fondu en une multitude de particules de petit fruits rouges légèrement grillés. Une merveille qui sait se glisser sur un plat singulier tel un pigeon encore rosé, grâce à son équilibre entre fraîcheur et structure.

Comtes de champagne Rosé 2006
Comtes de champagne Millésimes de Légende

Comtes de
Champagne
Millésimes de Légende

Un Comtes de Champagne est rare. Les critères choisis pour son élaboration excluent de fait une production à grande échelle.

Depuis la première cuvée de 1952, seulement 36 millésimes ont vu le jour. Les Comtes de Champagne Blanc de Blancs et Rosé sont d’exceptionnels vins de garde, qui traversent le temps sans trahir les qualités de leurs origines temporelles et territoriales. Parmi eux, certains sont devenus des légendes et ne peuvent plus être dégustés qu’en écoutant ceux qui les ont goûtés.

SOUS LE SCEAU SE CRÉE...

Le règne des Comtes de Champagne démarre en 956 et s’étend jusqu’en 1284, date à laquelle, sans descendance, le Comté de Champagne réintègre le Royaume de France.

Sous l’impulsion des Comtes, les foires de Champagne se développent. Entre Bar-sur-Aube et Provins, quatre grandes foires, réputées dans toute l’Europe, assurent la prospérité du territoire et son influence politique. Elles permettent également de soutenir ordres religieux et croisades. La Cour de Champagne est aussi le théâtre de l’expression artistique de l’époque. Thibaud IV, Comte de Champagne de 1222 à 1253, incarne sans doute le mieux cet aspect du rayonnement du Comté. Chevalier, poète, chansonnier, musicien, conquérant, Thibaud IV est tout cela à la fois.

Placé très jeune à la cour du Roi de France, il y rencontre les trouvères introduits par Blanche de Castille, sa tante et mère du futur Saint-Louis. Blanche de Castille est Reine de France, mais n’a que 13 ans de plus que Thibaud. Il en est secrètement amoureux. Cet amour courtois inspire le jeune chevalier qui traduit ses sentiments en poèmes et en chansons. A la Cour, des rumeurs se répandent sur l’affection du Comte pour sa Reine. Thibaud n’a d’autre choix que la croisade pour renouveler sa loyauté à son suzerain. Déjà couronné roi de Navarre en 1234, il part en Terre Sainte en 1239. De cette croisade en Orient, il ramènera deux trésors inconnus du monde chrétien. D’une escale à Chypre, il rapporte quelques plants de vigne, dont le vin l’a charmé. C’est, dit-on, l’ancêtre de notre Chardonnay, que Thibaud fit planter sur ses terres d’Epernay et de Sézanne. A Damas, il trouve une variété de rose rouge, la Damascina, cultivée à l’origine dans la vallée du Jourdain. Les jardiniers provinois sauront la greffer à la Gallica, commune à l’époque. De ce croisement sont issues toutes les roses poussant aujourd’hui en Europe.

La symbiose entre les Comtes de Champagne et la Maison Taittinger a toujours été évidente. L’histoire est associée depuis la création de la marque à la signature de l’entreprise. Les Comtes de Champagne ont donné leur nom à la plus prestigieuse cuvée de la Maison grâce à l’autorisation du Comte Guillaume, dernier descendant des Comtes de Champagne. La Demeure des Comtes de Champagne, haut lieu de réceptions au temps de Thibaud IV, appartient depuis 1932 à la société familiale. Restaurée pendant des décennies, elle a retrouvé son faste d’antan. Enfin, plus de 800 ans après la mort de Thibaud, Claude Taittinger, qui écrivit un livre sur le Comte poète, fit également éditer un disque de ses compositions retrouvées.

UNE ALCHIMIE DE GRANDS CRUS

Expression la plus aboutie du style de la Maison Taittinger, le Comtes de Champagne Blanc de Blancs est composé à 100 % de Chardonnays, issus de la prestigieuse Côte des Blancs.

Les raisins blancs s’épanouissent parfaitement sur ses sols, dont ils tirent une grande finesse aromatique. La Côte des Blancs s’étire sur une vingtaine de kilomètres seulement, au sud d’Epernay. La craie y affleure, constituant un véritable réservoir d'eau et de chaleur, fort utile sous la double influence climatique océanique et continentale. Les vignes sont principalement orientées à l'est, ce qui les abrite des vents dominants d'ouest : elles sont plantées à flancs de coteaux, optimisant leur temps d’ensoleillement.

Au cœur de cette Côte des Blancs, 5 villages-terroirs d’exception sont classés Grands Crus : Cramant, Avize, Chouilly, Oger et Mesnil-sur-Oger. Seuls les raisins issus des vendanges exceptionnelles de ces Grands Crus entrent dans la composition du Comtes de Champagne. Considérée comme la plus belle expression de la Côte des Blancs, l’élaboration du Comtes de Champagne est avant tout le fruit du savoir-faire, de la passion et de l’exigence de ses vignerons. Des artisans de la vigne associés depuis longtemps aux côtés de Taittinger dans une même quête d’excellence…

Seuls les jus de première presse sont utilisés, pour un gage absolu de finesse, de pureté et de richesse aromatique lors du vieillissement. Avec l’art du Chef de Caves, leur assemblage donnera alors naissance au Comtes de Champagne.

L’ÉTOILE DE THIBAUD

Un Comtes de Champagne est rare, car les critères choisis pour son élaboration excluent une production à grande échelle.

Pierre-Emmanuel Taittinger, président de la Maison Taittinger, en résume parfaitement l’esprit : « Nous ne produirons jamais beaucoup de Comtes de Champagne, car les caractéristiques techniques que nous avons retenues, pour que cette cuvée soit un très grand vin, sont très exigeantes. Conquérant, mélange de force et d’élégance, le Comtes de Champagne flamboie de l’éternelle jeunesse que lui donnent les plus grands chardonnays de notre province ». Depuis la première cuvée de 1952, une année miracle après deux vendanges médiocres, seulement 36 millésimes ont vu le jour. Parmi eux, certains sont devenus de véritables légendes et ne peuvent plus être dégustés qu’en écoutant ceux qui les ont goûtés. La qualité est particulièrement remarquable dans les Chardonnays qui ont le caractère typique des grandes années : élégance, finesse et potentiel de garde.

Elaboré dans les crayères gallo-romaines de l’ancienne abbaye Saint-Nicaise à Reims, Taittinger Comtes de Champagne Blanc de Blancs bénéficie jusqu’à son apogée d’une succession de soins attentifs. Composée à 100 % de Chardonnays issus des 5 villages classés Grands Crus de la Côte des Blancs, la cuvée n’est produite que lorsque la vendange s’avère d’une exceptionnelle qualité et digne d’être millésimée. Seul le vin de première presse (la « cuvée »), gage absolu de finesse, est utilisé. Parmi les vins entrant dans la composition du Comtes de Champagne, 5 % ont vieilli 4 à 6 mois en fûts de chêne (renouvelés par tiers chaque année). Ce n’est qu’après un long vieillissement de 10 années, à 18 mètres sous terre, que les prestigieux flacons entreront dans la lumière.

En dégustant un Comtes de Champagne cuvée 1955, Nikita Khrouchtchev, invité par le Général de Gaulle à Reims, dira : « ça, nous ne l’avons pas dans notre pays ! ».

Ian Fleming, l’auteur de James Bond, était un amateur du Blanc de Blancs Taittinger. Dans le premier roman de la série, « Casino Royale », publié en 1951, il fait dire à James Bond : « Donnez-moi du Taittinger Blanc de Blancs… Il n’est pas très connu, mais c’est le meilleur champagne du monde. » Dans le film « Bons baisers de Russie », en 1963, James Bond boit du Comtes de Champagne 1953, un millésime exceptionnel.

1952

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Premier millésime de Comtes de Champagne à voir le jour. Après deux vendanges médiocres, 1952 fait figure d’année miracle. Comme si, pour se faire pardonner la nature rendait ce qu’elle avait gardé. La qualité est particulièrement remarquable dans les chardonnays qui ont le caractère typique des grandes années : élégance, finesse et potentiel de garde.

1961

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Considéré comme l’un des grands millésimes du siècle en Champagne, 1961 a bénéficié d’un été idéal où soleil et eau ont alterné avec beaucoup d’à-propos. Le Comtes de Champagne 1961 est dense, mature, crémeux avec des arômes de chocolat et de truffe. La bouche unifiée et beurrée laisse percer des notes mentholées avec un fruité irréel et concentré.

1976

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Un beau printemps et un été très chaud, avec des vendanges précoces, ont donné un millésime exceptionnel.
Le Comtes de Champagne Blanc de Blancs 1976 offre un équilibre rare entre une grande finesse et une réelle corpulence.

1979

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Les chardonnays de 1979 sont d’une puissance aromatique exceptionnelle. Le Comtes de Champagne de ce millésime est fidèle à son style, mêlant des notes rafraîchissantes et crémeuses d’agrumes et de caramel au beurre. Gouleyant à souhait, il exhale un merveilleux parfum de fleurs blanches.

1982

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Un Comtes de Champagne d’une richesse exubérante et euphorique. Sous sa robe pâle et élégante, un nez impressionnant dévoile des arômes de caramel et de café, avec des notes de beurre et miel. En bouche, il se fait charnu et somptueusement persistant.

1985

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Plus abondante qu’envisagée initialement, la vendange de 1985 livre une qualité remarquable, la Champagne ayant profité du magnifique climat de septembre et octobre. La robe est or pâle, le bouquet fin et discrètement citronné. En bouche, l’élégance surprend. Des notes vanillées accompagnent une douceur longue et tropicale.

1995

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Une robe jaune pâle aux reflets argentés. Des bulles d’une rare finesse. Un bouquet subtilement citronné et épicé exhale des senteurs végétales et fleuries de tabac blond et de feuilles de thé. Aux premières saveurs d’agrumes frais et de citron vert succèdent, en une longue finale, des notes vanillées. Unique et inoubliable.

1996

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

La robe est de couleur jaune très pale. Le bouquet est intense, expressif, particulièrement fin et complexe. Tout d’abord, le vin exhale des parfums de petites fleurs blanches mêlés à la cire d’abeille puis se dégagent, ensuite de subtiles senteurs de citron et d’ananas frais. L’attaque en bouche est très vive. Cette vivacité reste présente jusqu’en fin de bouche avec des saveurs citronnées dominantes et des arômes très délicats de fleurs séchées et de tilleul.

1997

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Une robe jaune pâle et brillante, des arômes subtils de vanille, de fleurs d’acacia et de zest de citron. L’attaque en bouche est citronnée, apportant vivacité et fraîcheur, avec une finale très fine, complexe et persistante. Un champagne de grande classe qui se distingue par un excellent équilibre général, une fraîcheur très présente et un excellent potentiel de garde.

1998

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Une belle robe jaune pâle aux reflets argentés, des bulles fines et abondantes pour ce millésime au nez intensément fin et aérien, s’ouvrant sur de délicates senteurs de fleurs blanches et d’arômes minéraux, accompagnés de notes d’amandes fraîches, de vanille et d’une touche subtile de bois résineux. L’attaque en bouche est d’abord d’une extrême fraîcheur avec une dominante d’agrumes, de zeste de citron et de pamplemousse, puis devient légèrement acidulée et très équilibrée. La finale est vive, longue et complexe. Les arômes sont briochés et toastés.

1999

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

En associant délicatesse et fruit généreux à la fraîcheur et à l’harmonie, ce millésime offre un magnifique potentiel de garde. Sa robe est jaune paille claire. Le nez, très fin et aérien s’ouvre sur un mélange de minéralité et de toasté. Lui succèdent de légères essences de bois fin auxquelles font écho des notes délicatement briochées et vanillées. L’attaque en bouche est fraîche et souple et laisse la place à un milieu de bouche gourmand dont la dominante suave est onctueusement fruitée de pamplemousse rose et de pêche blanche. La finale qui se révèle riche et longue, ne manque ni d’équilibre ni d’harmonie.

2002

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

L’année 2002 est un beau millésime, avec des Chardonnays longs, suaves et très aromatiques. Avec son subtil toasté qui ne demande qu’à s’épanouir, sa délicatesse et sa complexité légendaires, Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2002 se situe parmi les grands millésimes de la cuvée. La robe de couleur jaune pâle brillant est caractéristique des grands Chardonnays. Le nez très frais s’ouvre sur une association de minéralité et de fruits sucrés. Puis très vite se révèle la finesse d’un fruité dominé par la mandarine et l’écorce d’orange. En arrière-plan s’annonce un subtil toasté, doublé de délicates notes de bois de fruitier. L’attaque en bouche est pointue et très vive, tout en fraîcheur. Les saveurs sont amples, onctueuses et intenses. Le fruité s’exprime par un mélange acidulé de mandarine suave et d’ananas frais, finement compoté. La finale très expressive dénote complexité, longueur et énergie.

2004

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

La vendange 2004 s’avère parmi les plus abondantes de l’histoire de la Champagne et d’un excellent niveau qualitatif. Les Chardonnays y sont remarquables de qualités : équilibrés, complexes, longs, frais et toniques. En associant finesse et intensité aromatique, le Comtes de Champagne 2004 est à la fois un plaisir, une promesse, mais encore plus de potentiel. Sa robe est de couleur jaune pâle. Le nez, très pur, s’ouvre sur un contraste entre une intensité déjà affirmée et une finesse qui se révèle par des arômes de poire, de reine-claude, de fleur blanche. L’intensité, elle, s’exprime à l’aération par une richesse aromatique et la maturité d’un vin déjà tout à l’expression de son potentiel. En bouche, l’attaque est vive, dominée par des saveurs de zeste de citron confit et d’ananas frais. Le milieu de bouche est tout en fraîcheur, où dominent les impressions de générosité, avec des notes d’agrumes typées pamplemousse. La finale, acidulée, exprime une belle longueur.

2005

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

Une année globalement chaude et sèche, offrant des Chardonnays d’excellente qualité, alliant fraîcheur, minéralité, mais aussi générosité et longueur. Le Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2005 est ainsi un champagne très expressif, de générosité, d’ampleur et de complexité. Sa structure et sa richesse le prédisposent à une garde intéressante. De couleur jaune pâle, avec des bulles très légères et abondantes, son nez est très intense et s’ouvre sur des notes crémeuses de crème pâtissière, d’une grande richesse aromatique. La fin de nez est accompagnée d’un léger réduit finement grillé. En bouche, l’attaque est franche avec une belle tension, structurée et pourvue d’une touche de bois fruitier. Le milieu de bouche est gourmand, suave avec des saveurs de fruits mûrs comme le pamplemousse rose. La finale est longue, riche, complexe, toujours accompagnée d’une belle fraîcheur.

2006

Comtes de Champagne

Blanc de Blancs

En cette année 2006 globalement placée sous le signe de la chaleur, les Chardonnays révèlent des arômes riches et complexes de fruits blancs et d’agrumes ainsi que de fleurs blanches, et une belle minéralité leur confère finesse et élégance. Le Comtes de Champagne Blanc de Blancs 2006 est un champagne à la fois de maturité et de finesse, avec un fort potentiel aromatique, laissant entrevoir une garde intéressante. Sa robe est de couleur jaune très pâle. Le nez s’ouvre sur un fruité frais et fin de type mandarine. Apparaît ensuite de la maturité avec des caractères de fruits murs et pâtissiers, de raisin sec et de fruits confits. En bouche, l’attaque est très vive et suave à la fois. Le milieu de bouche est souple, charnu, riche avec des saveurs de pamplemousse. La finale est toujours fine et tout en longueur avec une touche épicée rappelant le bâton de réglisse.

2007, UNE ANNÉE SURPRENANTE

De la vigne au verre, l’année viticole 2007 se place sous le signe de l’exception. Après un hiver doux, la végétation démarre prématurément sous une chaleur inhabituelle. Beaucoup pronostiquent déjà des vendanges à la mi-Août.

Contre toute attente, c’est le mauvais temps qui s’installe sur le vignoble champenois à partir du mois de Mai. Ces conditions perturbent peu à peu la floraison ayant pour effet des parcelles hétérogènes et une pleine fleur atteinte entre le 24 Mai et le 1er Juin. Conséquence d’un été plutôt maussade et froid, la maturation des raisins se voit quelque peu ralentie. Le retour du soleil à la fin du mois d’Août est synonyme d’optimisme et permet une belle maturation des fruits. Les vendanges débutent le 30 août sous un vent froid et sec permettant une récolte saine et de qualité. Les Chardonnays, francs et fins, laissent entrevoir un potentiel d’exception entre agrumes et fruits blancs.

Synonyme d’un moment d’exception, l’ouverture de ce millésime 2007 tient toutes ses promesses. La couleur typique du Chardonnay est présente, sa robe dorée et brillante est traversée d’un cordon de bulles fines et persistantes. Son nez délicat est un doux mélange de fleur blanche et de minéralité aux arômes généreux de poire d’Anjou et de raisins blancs secs. A cette perception fruitée vient s’ajouter de touches anisées et fumées. En bouche, l’attaque est vive, avec une alliance de saveurs de citron jaune et de salinité. Dans un second temps c’est une sensation de fraicheur complexe et suave qui se fait ressentir, parfait équilibre entre maturité et rondeur. La finale se révèle d’une belle longueur, acidulée, en tension parée de douces notes de beurre salé. Véritable mémoire du temps, la fraicheur de ce Comtes de Champagne laisse présager tout le potentiel de garde que l’on attend d’une telle cuvée.

UN VIN DE GARDE EN PERPÉTUEL TRAVAIL

L’année 2007 se place sous le signe de l'exception: Après un hiver doux, la végétation démarre prématurément sous une chaleur inhabituelle. Beaucoup pronostiquent déjà des vendanges à la mi-août. Contre toute attente, c'est le mauvais temps qui s'installe sur le vignoble champenois à partir du mois de Mai. 

Ces conditions perturbent peu à peu la floraison ayant pour effet des parcelles hétérogènes et une pleine fleur atteinte entre le 24 Mai et le 1er Juin. Conséquence d’un été plutôt maussade et froid, la maturation des raisins se voit quelque peu ralentie. Le retour du soleil à la fin du mois d’Août est synonyme d’optimisme et permet une belle maturation des fruits. Les vendanges débutent le 30 août sous un vent froid et sec permettant une récolte saine et de qualité. Les chardonnays, francs et fins, laissent entrevoir un potentiel d’exception entre agrumes et fruits blancs. Les Pinots Noirs se distinguent par leur richesse, leur typicité et leur potentiel, alliant petits fruits rouges, cerise, avec corps et puissance.Sa belle maturité fait vibrer tous les sens : une robe saumonée aux reflets cuivrés, des bulles extrêmement fines et persistantes, un nez aux notes de fraises écrasées, de citron vert et de réglisse, nuancé d’une touche de torréfaction de café et de fève de cacao. L’attaque fraîche, précise et tendue, fait place à la perception d’une structure vineuse souple et fondue. La finale s’étire sur le fruit, relevé d’une délicate fraîcheur saline. Prendre le temps de goûter cette cuvée et sentir le travail du temps.

Menu