Les Crayères Gallo-romaines

Creusées au IVème siècle pour en extraire des blocs de craie destinés aux habitations, les crayères de Saint-Nicaise furent aussi un refuge pour les premiers chrétiens pourchassés pour la pratique de leur culte. L'ensemble de la colline Saint-Nicaise comprennant également les crayères, témoignage souterrain de l'époque gallo-romaine, est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.