Michel Taittinger

En 1940, le sous-lieutenant Michel Taittinger, fils de Pierre, tient, avec une poignée d'hommes, une position clé sur le dernier pont sur la Seine aux mains des forces françaises, à Saint-Parres-aux-Tertres. Devant un ennemi bien supérieur en nombre et en armes, le jeune polytechnicien refuse de se rendre et meurt pour son pays à l'âge de 20 ans. Ce héros très pur demeure un exemple pour l'ensemble de sa famille qui trouve en son souvenir courage, esprit d'honneur et générosité.

Consulter en ligne Michel Taittinger 1920-1940 Vie et mort d’un jeune patriote
par Claude Taittinger.